Révélateur de performance & Créateur d'excellence

Peut-on se doper durablement à la psychologie positive pour améliorer ses performances ?

Pensée positiveMANEGERE a sélectionné pour vous cet article où il est question d’un nouvel applicatif professionnel permettant la diffusion régulière de messages et pensées positifs personnalisés directement sur votre poste de travail: le tout pour doper votre moral et, in fine, favoriser le développement de vos performances !
a

Le logiciel qui va vous motiver sur votre lieu de travail

 Une démarche novatrice et à priori fort tentante, dans la mesure où l’impact fondamental de la psychologie positive sur la matérialisation de la performance demeure encore trop peu diffusé…

Car effectivement « penser positif » est générateur de performance

–          « Effet Pygmalion » et « prophéties autoréalisatrices »

1.       pourquoi l’idée que je me fais d’une situation impacte sa réalisation ou autrement dit pourquoi « si j’y crois très fort, je vais agir …..et comme précisément, je vais agir, cela va finalement se produire »

2.       déclinaisons sur la  capacité à gérer les « pensées négatives » pour s’affirmer

–          Expériences de Rosenthal sur la motivation

1.       lien par exemple entre ce que je pense fondamentalement d’un collaborateur et mes comportements et actions le concernant au quotidien

2.       impact sur le devenir de mon collaborateur et ses comportements en retou

Gare, néanmoins, à l’ « addiction » ou au « rejet » si les « doses quotidiennes positives » ne devaient servir qu’à masquer des sujets de fonds précisément générateurs de « doute » et « pensées négatives »

Par exemple

–          « Ai-je encore ma place dans le projet d’entreprise ? »

–          « Ce projet est-il toujours en lien avec mes propres valeurs ? »

–          « Mon environnement de travail quotidien va-t-il enfin s’améliorer ? »

–          « Aurai-je des réponses concrètes à mes demandes répétées de moyens ? »

–          « Mon N+1 va-t-il enfin accepter de me déléguer les tâches en rapport avec mes capacités pour que je puisse progresser ? »

–          « Mon savoir-faire va-t-il être finalement reconnu ? »

–          « Ce collègue va-t-il arrêter de me contredire systématiquement en réunion ? »

–          « Comment vais-je pouvoir annoncer à mon épouse que cette promotion m’a encore été refusée ? »

–          Etc…

Gare également aux phénomènes de « désillusion » ou de « descentes » qui pourraient suivre des séances  de «shoots positifs » trop rapprochés : en particulier sur des personnalités non préparées !

En effet, si  l’entreprise est responsable de la santé mentale et physique de ses collaborateurs, elle pénètre sur des terrains glissants lorsqu’elle décide de s’aventurer aux confins du « bien être », où se mêlent

–          Construction de la personnalité

–          Vécu personnel

–          Attentes différenciées

–          …

Alors «oui pour optimiser les vertus de la psychologie positive » mais à condition de s’assurer par ailleurs que l’environnement se prête aussi au développement de la performance

Bonne lecture

Stéphane FLAHAUT et toute l’équipe MANEGERE

Logo MANEGERE net GRAND

 

Laisser un commentaire