Révélateur de performance & Créateur d'excellence

Multiculturalisme versus Interculturalisme

Les 7 clés pour réussir dans un contexte interculturel : 4ème évidence 

Ressources Humaines

Comme le je le disais dans la 3ème évidence, on ne peut pas parler d’inter culturalité …

Qui sont Trompenaars et Hofstede et qu’ont-ils fait ?

·  Geert Hofstede est un psychologue néerlandais né en 1928. Il a été inspiré par le culturalisme et a élaboré une grille culturelle fréquemment utilisée dans la sphère du management. Le matériau de l’enquête initiale sur les différences de culture entre les pays provient de réponses du personnel de multiples filiales IBM dans le monde à un questionnaire unique. Ce questionnaire porte essentiellement sur les valeurs personnelles liées à la situation de travail, dans le cadre d’une enquête plus vaste sur les attitudes du personnel. Cette étude couvre soixante-douze filiales, trente-huit professions, vingt langues et deux périodes de temps. Soit, cent seize mille questionnaires de plus de cent questions chacun. Le traitement statistique des données a permis de caractériser les problèmes communs à toutes les sociétés et d’émettre des postulats.

L’enquête IBM a permis à Hofstede de déterminer des facteurs communs aux différentes cultures. Ces facteurs unissent ou divisent ces nations, condamnées à survivre ou à périr ensemble :

  • les inégalités sociales, y compris le rapport avec l’autorité
  • les relations entre l’individu et le groupe
  • les concepts de masculinité et de féminité : les conséquences sociales de l’appartenance à l’un ou l’autre sexe
  • les façons de gérer l’incertitude, liées à la maîtrise de l’agression et à l’expression des émotions

Ces catégories, identifiées par Inkeles et Levingson 20 ans auparavant, représentent les dimensions des différentes cultures et permettent ainsi d’en définir les aspects qui peuvent être comparés :

1 – la distance hiérarchique
2 – le degré d’individualisme ou de collectivisme
3 – le degré de masculinité ou de féminité
4 – le contrôle de l’incertitude

 Ainsi si une échelle de 100 sur le critère distance hiérarchique, selon Hofstede, la Suède serait à 0,  l’Allemagne  à 40,  la France à 60,  le Sénégal à 100.

·  Fons Trompenaars est un consultant et auteur néerlandais dans le domaine de la communication interculturelle né en 1952.

Il  met en avant 7 dimensions sur lesquelles il est possible d’établir des différences de culture  entre pays, qui ont une influence sur le style de management, l’aspiration des salariés, ainsi que l’organisation et le fonctionnement:

1- L’universel et le particulier: respect des règles ou relations personnelles

2- L’individu ou le groupe: les liens collectifs ou l’individu

3- Objectivité et subjectivité: le degré des sentiments exprimés

4- Le limité ou le diffus: le degré d’engagement

5- Les réalisations ou les positions sociales: ce qui donne un statut social

6- Attitude vis-à-vis du temps

  •  Focalisation sur le passé, sur le présent ou sur l’avenir
  •  Temps Linéaire ou circulaire

7- Attitude vis-à-vis de l’environnement

  •  Qui affecte le plus la vie? l’homme ou la nature ?

Par exemple, en AMÉRIQUE DU NORD :

  • Il faut dominer l’environnement (au service de l’homme) (harnacher les rivières et déplacer des montagnes pour faire passer une autoroute)
  • Conquérir l’espace, soumettre la nature

et AILLEURS DANS LE MONDE :

  • Japon : intégrer l’homme à la nature
  • Inde : l’homme est dominé par la nature
  • Afrique : la nature est associée à des forces supra-naturelles, la nature est une manifestation de Dieu et on ne doit pas la contrôler. Pour désigner Dieu et pluie, c’est le même mot.Dieu est présent dans les phénomènes naturels.

De ces 2 études on perçoit que les cultures sont différentes que chaque culture à sa version de l’histoire, une version comme une programmation dont on se défend, et dont on défend les avantages.

La question de fond est  donc  multiculturalisme ou interculturalisme  ?

Saïd Agbanrin et toute l’équipe MANEGERE

Logo MANEGERE

Laisser un commentaire