Révélateur de performance & Créateur d'excellence

L’inévitable dimension culturelle du management

Equipe sans légendeLes entreprises internationales  sollicitent souvent des cabinets de formation pour former leurs collaborateurs au management interculturel.

Parce que,  et c’est le thème de cet article , les comités exécutifs voudraient changer la culture de leurs salariés.

 L’inévitable dimension culturelle du management

 

Dans cet article dont je vous recommande la lecture , 3 convictions :

1)      La dimension culturelle est inévitable dans le management ,

2)      Chaque culture présente  3 couches , dont la couche profonde qui explique en partie la difficulté du management culturel

  1. La couche externe : la partie « émergée » de l’iceberg, la réalité accessible aux touristes.
  2. La couche médiane : les normes (les devoirs) et les valeurs (les aspirations). Le vrai et le faux, le désirable et le non-désirable varient d’une culture à l’autre
  3. La couche profonde : l’implicite, le sanctuaire d’une culture. Elle s’incarne dans des mots difficiles à expliquer à un étranger : la laïcité en France, la cogestion en Allemagne…

3)      Chaque individu appartient au moins à 3 cultures

  1. Pays
  2. Métier
  3. Entreprise

 

Nous partageons ces convictions chez MANEGERE,

L’absence d’une culture d’entreprise forte, incarnée par des managers exemplaires , et déclinée à tous les niveaux  de l’entreprise accentue comme vous pourriez le lire dans cet article , le choc des autres cultures.

Donc plus tôt que de vouloir changer la culture des collaborateurs , peut être faut il commencer à mettre en place une vraie culture d’entreprise d’abord.

Il sera au moins le plus petit dénominateur commun pour tous les salariés.

 

Bonne lecture

 

Saïd Agbanrin pour toute l’équipe

Logo MANEGERE

Laisser un commentaire