Révélateur de performance & Créateur d'excellence

Les hauts potentiels sont morts, vive les intrapreneurs

Nous vous recommandons de lire cet article en adoptant une vision positive :

Les hauts potentiels sont morts, vive les intrapreneurs

Intrapreneurs

Les hauts potentiels ne sont pas morts car seuls les critères d’identification ont changé.

Hier, et encore aujourd’hui, trop d’entreprises recrutent essentiellement selon la maîtrise technique des candidats, selon leur savoir, en accordant la prime aux diplômes : plus ils sont diplômés, plus ils ont de chance d’être recrutés, et plus ils auront de possibilité d’être identifiés en tant que haut potentiel.

Pourtant, quand les entreprises se séparent d’un collaborateur, c’est la plupart du temps à cause de son comportement et très rarement pour des problèmes de compétences techniques !

Justement l’intrapreneur, c’est avant tout un état d’esprit, un comportement, une attitude : il allie savoir-faire et savoir être, il possède la capacité à se réinventer, à appréhender le changement, à apprendre à apprendre, et parfois même à désapprendre.

Alors pourquoi ne pas détecter dès le départ ceux qui ont les meilleures dispositions, ceux qui ont cet état d’esprit qui fera d’eux les nouveaux hauts potentiels ?

Certainement parce que c’est difficile à détecter dans le cadre d’un entretien et que beaucoup pensent que cela manque de rationalité.

Pourtant, c’est l’un des grands chantiers RH des années à venir et nous réfléchissons déjà, avec d’autres, pour mettre en place des outils permettant de les détecter : les premiers outils ont déjà commencé à voir le jour.

Bonne lecture à tous

Saïd AGBANRIN et toute l’équipe MANEGERE

Rejoignez Saïd sur :

 

Laisser un commentaire