Révélateur de performance & Créateur d'excellence

LES ENJEUX DES JEUX

Accompagnement

Le jeu d’entreprise est une session de jeu pédagogique. Simulateur de gestion de la vie d’une entreprise, sa finalité est d’initier ou perfectionner les participants à la gestion managériale. L’enjeu in fine, c’est avant tout le relationnel.

 

Le Business Game (BG) ou Jeu d’entreprise est une session de jeu pédagogique. Les participants au séminaire utilisent un jeu pédagogique pour apprendre à gérer une entreprise à travers l’une des 4 principales fonctions : Marketing-Commerciale ; Production ; Gestion des Ressources Humaines ; Gestion–Finance.

La finalité est d’initier ou de perfectionner les participants à la gestion managériale. Pour apprendre à piloter un avion, les pilotes utilisent un simulateur de vol. De même, dans une session de Business Game, pour apprendre la Gestion Managériale, les participants réalisent des simulations de gestion (commerciale, production, ressources humaines, financière) de façon virtuelle.

 

Mais alors, selon quel processus ?

Avant d’expliquer le processus, enlevons d’entrée de jeu une équivoque au sujet des jeux d’entreprise.

Les Business Games dont nous parlons, ne sont pas des :

–        jeux de plateaux, au cours desquels les participants manipulent des : légos, cubes, cartes sur table ou d’autres objets,

–        jeux de rôles durant lesquels les apprenants jouent des : sketches, saynètes, séquences de théâtre, mimes, en se mettant dans la peau d’un personnage, portant un masque !

En définitive, le Business Game dont il est question ici, est un simulateur pédagogique de gestion de la vie de l’entreprise. En effet, le logiciel de gestion permet d’assister l’apprentissage des concepts, mécanismes de la vie d’une entreprise, dans un contexte concurrentiel.

Les participants à une session sont membres d’une équipe. Chaque équipe représente une entreprise. Comme dans la vie réelle d’une entreprise, les équipes sont en concurrence entre elles. A partir des informations communiquées aux équipes en compétition par l’animateur, les participants ont pour mission de prendre des décisions de gestion d’entreprise.

 

A titre indicatif, voici quelques exemples de décisions à prendre :

. Marketing-commercial : recruter des commerciaux, fixer leur niveau de rémunération (fixe+variable), établir une politique commerciale etc…

. R & D : actions de R & D, de qualité, etc…

. Production : parc machines (acquérir une nouvelle machine), planifier la production, gérer les stocks etc…

. RH : définir la politique salariale, plan de formation, embauche, licenciement de salariés, intérimaires etc…

. Gestion – Finance : bilan, compte de résultat, trésorerie, coût de revient, budget prévisionnel, surveillance des ratios, fonds de roulement, besoin en fonds de roulement,  etc…

Après avoir défini une politique un objectif, analysé les informations, les participants font des choix stratégiques. Les décisions prises par chacune des équipes sont saisies par l’animateur dans un logiciel. Le support logiciel compare l’ensemble des décisions simultanément pour déterminer leurs impacts en résultats chiffrés pour chacune des équipes. L’animateur communique à chaque équipe les impacts des décisions prises, c’est-à-dire les résultats.

Il appartient à chaque équipe d’analyser la nouvelle situation, tirer les enseignements nécessaires et d’entreprendre une nouvelle action. De ce fait, un cycle du jeu vient d’être bouclé. Ce jeu de simulation de gestion managériale d’une entreprise fonctionne par itération, c’est-à-dire des cycles successifs.

 

Un cycle comprend les phases suivantes :

  • 1) objectifs – analyses – choix stratégiques ;
  • 2) Décisions ;
  • 3) Saisies des décisions des équipes ;
  • 4) Résultats (impacts des décisions)

Un cycle peut durer un mois ou un trimestre, tout dépend des types de jeux. Cela permet de contracter une année ou deux années de la vie de l’entreprise.

Si la contraction permet de gagner du temps pour intégrer les connaissances de gestion managériale, quels sont alors les bénéfices retirés par les participants ?

Le Business Game ludo-pédagogique est un excellent outil, pour une réelle appropriation des savoir-faire, en un temps record.

L’entreprise évolue dans un environnement à la fois concurrentiel et complexe. Le Business Game a l’avantage de simplifier la complexité. Les participants bénéficient de façon quasi instantanée des résultats de leurs décisions. Ceci permet aux participants d’apprendre de leurs erreurs, les corriger, s’améliorer.

L’apprentissage ludo-pédagogique est amusant, l’ambiance est détendue. Ce climat facilite l’acquisition de connaissances en toute décontraction et les participants gagnent davantage en efficacité et efficience, dans un climat serein, enthousiaste et jovial.

C’est en faisant qu’on apprend. En effet, grâce à l’organisation des activités, à la scénarisation du séminaire, les participants apprennent par la mise en situation, comment prendre des décisions, et surtout comment réagir.

Par ailleurs, le travail en équipes fonctionnelles facilite la compréhension de l’interdépendance des fonctions de l’entreprise, ce qui permet de mieux comprendre les décisions prises par les managers, chacun dans sa fonction. Chaque manager comprend mieux son collègue : le directeur commercial comprend les contraintes de la production ; le directeur financier partage le stress du DRH et vice versa. De ce fait, le Business Game a l’avantage de décloisonner les services et les départements de l’entreprise.

Par ailleurs, le vécu du jeu en commun, favorise l’acquisition, l’usage d’un langage de gestion managériale a minima partagé.

Le Business Game se déroule en 2 ou 3 jours, il a d’abord l’avantage de créer une équipe, ensuite de réaliser la cohésion de celle-ci.

Bel outil de confrontation des analyses et des stratégies pour apprendre à décider en groupe, le Business Game favorise l’Intelligence Collective de l’équipe et de l’entreprise.

Le Business Game ludo-pédagogique est un excellent outil d’intégration, d’appropriation des processus de prise de décisions.

Sur le plan relationnel, il favorise l’esprit d’équipe, la création d’équipe, la cohésion d’équipe, la communication au sein d’une équipe, le partage des émotions.

 

En définitive, qu’est-ce qui est en jeu lors d’une session de business game ?

C’est avant tout le relationnel : l’esprit d’équipe, la création d’équipe, la cohésion d’équipe, la communication, le partage des émotions.

Un autre enjeu ou finalité d’une session de business game, c’est de vivre une expérience partagée, à vocation pédagogique. A l’issue du vécu expérientiel, tous les participants sont gagnants. Chacun s’approprie une partie de l’expérience commune, théorise sa pratique, devenant acteur de son apprentissage.

Chacun apprend en faisant, en s’exerçant par l’expérimentation de sa pratique, en un mot, c’est l’appropriation par l’expérimentation.

Comme le disait Confucius J’entends, j’oublie ; Je vois, je me souviens ; Je fais, je comprends”.

 

Georges AJAVON

Consultant spécialisé en levée de fonds pour ETI, PMI-PME,

Formateur – Animateur de Business Game

 

Laisser un commentaire