Révélateur de performance & Créateur d'excellence

Engagement digital RH : les entreprises du CAC 40 progressent

Engagement digital

Pour sa deuxième édition, l’étude HR Idea, menée par le cabinet Althéa et l’agence Digidust, souligne la montée en compétences des entreprises du CAC 40 en matière d’attractivité et d’engagement digital RH. Retour sur les principaux résultats de cette étude et le classement qui en découle.

Les banques prennent de l’avance en matière d’engagement digital. BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale forment le trio de tête du classement global HR Idea. Suivent EADS et Michelin. Comme l’an passé, 120 critères ont permis de réaliser ce classement autour des questions de visibilité, d’intégration, de contenu, d’engagement et d’interactions. Des critères appliqués à quatre medias : les sites carrières, les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter des sociétés du CAC 40. Ce qu’il faut retenir de cette édition ? Plus d’initiatives, plus d’innovations qui traduisent une montée en compétence certaine selon les auteurs de l’enquête. « La prise de conscience est générale, le niveau moyen augmente, les stratégies s’affinent et les opérations prennent corps », commente en ouverture de l’enquête Jean-Noël Chaintreuil, directeur associé de Digidust.

Sites carrières remodelés

« En 2013, si le site carrières demeure la vitrine de la politique RH, il devient aussi le point d’entrée de la stratégie multicanale de l’identité digitale RH », notent les auteurs. Ses lettres de noblesse et sa place centrale lui ont donc été redonnées. Parmi les actions menées autour de ces sites : augmentation de liens vers les réseaux sociaux, ergonomie repensée, mise en place d’outils carrière (aide au matching carrière, conseils à la préparation d’entretiens…),  présentation des process de recrutement, de la politique RSE du groupe (pour 72 % des entreprises), etc. Sans oublier l’accessibilité pour les appareils mobiles et la mise en œuvre de contenus interactifs, de vidéos, de fonctions de téléchargement et de partage.  Le top 5 dégagé par l’étude en matière de site carrières est composé de Total, suivi par BNP Paribas, EADS, Carrefour et Michelin.

Professionnalisation sur LinkedIn

La professionnalisation des entreprises du CAC 40 en matière digitale se caractérise aussi par une meilleure utilisation du réseau LinkedIn et de ses fonctionnalités. Au programme des plus fortes progressions d’usages entre 2012 et 2013 : utilisation de la bannière de l’onglet carrières, présence de liens vers les différentes plateformes où se trouve l’entreprise (site carrières, réseaux sociaux…), utilisation de la vidéo de présentation RH, des liens entre sociétés affiliées… Les auteurs constatent encore une marge de progression possible, notamment en matière d’interaction avec les membres de LinkedIn, en incitant ses propres salariés à être plus actifs sur le réseau.  Au top 5 des entreprises du CAC 40 utilisant LinkedIn, on retrouve cette année BNP Paribas, EADS, Crédit agricole, Société Générale, puis Accor.

Performance accrue sur Facebook

Concernant Facebook, pas de progression concernant le nombre de sociétés du CAC 40 présentes sur le réseau en 2013. Elles sont toujours au nombre de 12. Pour observer les efforts menés, il faut plutôt se pencher du côté de la performance globale des pages Facebook. Une performance en progression selon les auteurs. Parmi les meilleures pratiques, on retrouve une publication régulière et une proximité accrue envers les pages Facebook établissements, une attractivité renforcée du contenu avec la mise en avant du calendrier des événements RH de l’entreprise, des conseils recrutement et des témoignages de l’intérieur de l’entreprise (portraits de collaborateurs, relais des événements internes..), l’intégration d’un dispositif de consultation des offres et un véritable espace de candidature.  Michelin, EADS, Accor, GDF Suez et BNP Paribas forment le top 5 des entreprises du CAC 40 utilisant Facebook.

Réactivité sur Twitter

Comme pour Facebook, 12 sociétés du CAC 40 disposent d’un compte Twitter carrières. Première évolution constatée : une augmentation du nombre d’abonnés et d’abonnements à d’autres comptes par rapport à 2012. Un résultat somme toute assez  logique, dès lors que les comptes sont actifs. Parmi les meilleures pratiques constatées, on retrouve : la régularité de l’animation du compte (rythme moyen de 5 tweets par jour), la variété de la nature des tweets, la réactivité du dialogue et la capacité à apporter des réponses adaptées aux potentielles critiques adressées via le réseau.  Au top 5 des entreprises positionnées sur Twitter figurent France Télécom, Société Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole et EDF.

Brice Ancelin

FOCUS RH

Voir l’étude complète sur le site dédié

Laisser un commentaire